Cuves inertes

Cuverie

L’EAU, LA TERRE, LE FEU. AJOUTEZ UNE PINCÉE DE TECHNOLOGIE: VOILÀ CLAYVER

Clayver est un récipient en céramique conçu spécifiquement pour la vinification, y compris la fermentation, le stockage et l’affinage du produit.
Matériels
Clayver est réalisé dans un type de grès particulier, homogène et compact, semblable à bien des égards à un granit naturel. Contrairement à l’argile, il est caractérisé par une résistance mécanique élevée qui rend sa manipulation plus facile. Le matériau est imperméable aux liquides, et donc aucune précaution n’est nécessaire pour empêcher l’évaporation du produit, telle que le revêtement ou l’imprégnation avec des cires, des résines ou des vernis. Le matériau est pourtant nu. La structure microporeuse intrinsèque du matériau céramique permet toutefois des échanges gazeux avec l’extérieur du récipient, mais seulement en quantité très limitée et sur​ une échelle de temps très longue. Le conteneur est donc également adapté à un long vieillissement. Il est également garanti et conforme à la législation en vigueur pour les conteneurs d’aliments.
Contrairement aux conteneurs en béton non revêtus, le nettoyage de Clayver  est très simple. On peut utiliser de l’eau chaude, de la vapeur ou de solutions concentrées d’acide tartrique, acide citrique, etc.

COCCIOPESTO

Les cuves à vin réalisées en COCCIOPESTO sont le résultat d’une recherche innovante dans le but d’étudier des produits de technologie nouvelle qui touchent à l’histoire et à la tradition.
Le « COCCIOPESTO » DRUNK TURTLE est une matière dérivée issue d’un mélange composé de fragments de briques et tuiles brisées sable, liant et eau.
À la fin du processus de séchage naturel, notre matériel présente une certaine microporosité qui est très intéressante durant la vinification et pendant l’affinage: la qualité organoleptique enrichie et amplifie les arômes du vin.
Dans la Rome antique, ce matériel était appelé « OPUS Signium», terminaison latine dérivée de la ville de SEGNI (SEGNIA) proche de ROME où furent également inventées nos antiques fontaines.
Au 1er siècle avant J-C, Marco VITUVIO décrit le processus de fabrication et l’utilisation dans son traité «De architetura».
L’antique préparation était utilisée pour habiller les citernes, les vasques thermales, les terrasses non couvertes, les lavoirs des maisons quand ils n’étaient pas en marbre ou en pierre et les pièces chauffées. Utilisé également comme crépi ou enduit déshumidificateur.
La technique d’application variait selon les typologies d’utilisation et le niveau de perméabilité souhaité pour le produit fini.

Etageres speciales

Cuves en beton

Amphores